BULLETIN DU MANAGEMENT N° 2 - MAI 2001 

 

 

Retour au sommaire

LES  NOUVEAUX  MANAGERS    N° 02


Les PATRONS,  Les DIRIGEANTS d’ENTREPRISES  et  les  D. R. H.



LA  MOTIVATION ….. ENCORE  ET  TOUJOURS

Dans la vie il y a deux sortes d’Hommes, ceux  qui calculent et ceux qui entraînent ! 
Et si les premiers ont quelques victoires, c’est toujours aux seconds que sourit la gloire !

Maréchal  LYAUTEY

 

On peut penser que parler de la ‘Motivation du Personnel’ aujourd’hui, alors que beaucoup d’Entreprises se cherchent et qu’aucune d’elles ne sait ce qu’elle fera véritablement demain, relève de la gageure !
Bien sûr, la Motivation n’est plus ce qu’elle a été, et elle ne le sera plus jamais ! Finies l’usine de Papa, l’entreprise providence et les carrières à vie. A notre époque, une financiarisation à outrance, une mondialisation mal comprise et un ultra-libéralisme suicidaire, sont en train de briser la  dernière institution qui tenait encore debout :
l’ENTREPRISE.

Il n’empêche que, quelque soit les futurs modes de fonctionnement et les futurs statuts des Entreprises de demain, ce seront toujours les valeurs d’intelligence, de courage et, aussi et surtout de Motivation des Hommes qui y travailleront, qui feront les différences ! Ces énormes différences qui font, qu’à « armes égales » une Entreprise gagne et qu’une autre perd !
Ce constat  n’est pas nouveau . Déjà, IV siècles avant J.C., THUCYDIDE un grand stratège Grec disait :« La Force de la Cité ne réside pas dans ses navires, ni dans ses remparts, mais avant tout dans ses Hommes »


Malheureusement aujourd’hui les Patrons ont tendance à baisser les bras. Quelques peu écoeurés, désabusés et découragés par l’évolution socio-économique actuelle, dépassés par l’accélération du productivisme et étouffés par le garrot des profits à 2 chiffres, tous les Chefs et Responsables d’Entreprises foncent tête baissée dans le guidon, sans avoir ni plus le temps, ni plus l’envie de développer et d’optimiser leurs ‘Ressources Humaines’. Ils continuent le dialogue social par obligation, ils perpétuent la formation par nécessité, mais ils renvoient toujours la motivation aux calendes grecques.

C’est une erreur fondamentale. Car c’est justement dans les périodes troublées socialement comme actuellement, et où les esprits sont quelque peu déboussolés, qu’il est impératif de rassurer, de redonner confiance et de re-dynamiser ses troupes ! Nous devons même en plus, compte tenu du contexte incertain du moment, innover dans les domaines du social et de l’économique et inventer de nouvelles formes de Motivation du Personnel.

Mais à cette fin, il nous faut prendre en compte des principes motivationnels plus profonds et mieux adaptés aux évolutions sociétales du XXIeme siècle. Après la décantation des exubérances modales inhérentes à toute nouveauté : le saut à l’élastique, les stages de survie ou la marche sur les braises, etc…, il nous faut pour innover valablement, revenir aux sources même de la Motivation. Savoir comment l’obtenir et surtout l’entretenir, car l’action qui motive aujourd’hui risque fort de ne plus motiver demain, comme celle qui motive ici, peut ne pas motiver là-bas !

Et revenir aux sources de la motivation, c’est revenir obligatoirement au grand psychologue américain Abraham MASLOW (1908-1970), que beaucoup de spécialistes considèrent comme le  « Pape de la psychologie humaniste »  Il fût en effet, le premier à énoncer et à hiérarchiser les 5  grandes catégories des besoins fondamentaux qui régissent les ’comportements humains’, et dont la satisfaction génère la Motivation ! On peut même avancer que ses travaux restent  la référence de base dont se sont inspirés toutes les théories dites modernes qui sont venues par la suite. Comme il ne fait aucun doute qu’il en sera de même pour les innovations motivationnelles que nous avons à faire, il n’est pas inutile d’en rappeler les grands principes.

D’abord une définition : «  La motivation est obtenue par la réponse à un besoin, (exprimé ou non) (physiologique ou psychologique), dont la satisfaction génère une action volontaire. »

Ajoutons que la Motivation c’est, plus de résultats, pour moins d’efforts et plus de plaisir !


  LA  PYRAMIDE  DES  BESOINS  DE  MASLOW
I )  Besoins PHYSIOLOGIQUES –Respirer, manger, boire, s’abriter, procréer, etc… C’est à dire tous les besoins matériels qui sont nécessaires à la vie et à la perpétuation de l’espèce.

II ) Besoins de SECURITE – Lorsque leurs besoins primaires sont satisfaits, les Hommes cherchent à les conserver, et  à se protéger des dangers, de la peur, des privations, etc…

III ) Besoins SOCIAUX –Une fois ses acquis sécurisés pour sa famille, l’Homme alors s’ouvre au groupe pour satisfaire ses besoins de relations et d’appartenance, d’amour, d’amitié, etc…

IV ) Besoins d’ESTIME –de SOI et des AUTRES. Situé dans un groupe, l’Homme cherche à y être reconnu, recherche la considération, les honneurs, l’autonomie, la responsabilisation, etc..

V ) Besoins d’AUTO-REALISATION –  Tous les besoins précédents étant satisfaits, certains Hommes éprouvent néanmoins le besoin de se réaliser, de se surpasser, de valoriser leur potentiel, de rechercher du pouvoir, etc.. Ce sont eux qui, bien ou mal, entraînent le Monde !

Considérations importantes.  L’intuition de ces  5  catégories déjà exceptionnelle en soi est complétée et confirmée par leur Hiérarchisation, que l’on doit impérativement respecter.

On doit comprendre en effet que :

+ a) -Chaque catégorie prime sur celles d’après. Il est donc, par exemple, inutile sinon dangereux, de vouloir apporter des réponses à des besoins psychologiques supérieurs, tant que les besoins physiologiques inférieurs, ne sont pas satisfaits

+ b) -Lorsque les besoins d’une catégorie sont satisfaits, ils ne sont plus motivants. Il faut alors passer à la catégorie immédiatement supérieure, dont bien souvent les besoins nouveaux commencent à émerger.

+ c) –Il faut distinguer les facteurs ‘extrinsèques’ et ‘intrinsèques. Partant des travaux de MASLOW, le psychologue F. HERZBERG, apporte la notion de besoins ‘matériels’ : le salaire, les conditions de travail, etc…., c’est à dire –l’extrinsèque-, et ‘de besoins ‘immatériels’ : la considération, l’intérêt au travail, l’estime, etc…., c’est à dire –l’intrinsèque-. Ces derniers besoins Psychologiques, dits aussi ‘abstraits’, sont bien sûr les plus motivants !

+ d) –Les sujets de motivation sont différents selon les Pays, et leurs niveaux de vie économique et culturel. Dans un Pays pauvre, il ne sert à rien de parler ‘d’estime de soi’ à des gens qui ont faim. D’ailleurs c’est connu, ventre affamé n’a pas d’oreilles !

+ e) –La motivation n’est pas quelque chose qui est acquise une fois pour toute. Dans tout ce qui est humain, nouveauté aujourd’hui, habitude demain ! Et l’habitude ne motive plus !

Il faut aussi comprendre que, si la montée des niveaux vers le sommet de la pyramide est bien perçue, il est évident qu’une régression est toujours mal vécue ! C’est le cas actuellement où, alors que notre Société se situe entre le  3eme et  4eme niveaux, ( besoins Sociaux et d’Estime ), des besoins de Sécurité physiques dus à la violence, et de Sécurité d’Emplois dus au productivisme réapparaissent ! Sans oublier des millions de Français qui sont redescendus au premier niveau de la pyramide, à l’insatisfaction des besoins physiologiques élémentaires de survie, la nourriture, le logement et l’habillement.

Ce constat sociétal est valable parce que même, si depuis 20 ans, ce sont les Entreprises qui utilisent le plus les travaux de MASLOW pour optimiser le management du Personnel, ces théories sur les ‘Comportements Humains’ ont surtout été édictées pour parfaire l’évolution de la Société en général ! On voit qu’aujourd’hui, nous sommes une Société en pleine régression !


LA  MISE  EN  APPLICATION

Il est évident que la mise en place sur le terrain de ces principes motivationnels de bases n’est pas très facile. Mais c’est là que se gagne ou se perd , la bataille des Ressources Humaines. Et les Managers doivent observer, cogiter et innover sans cesse. Citons quelques applications actuelles :

Motivation Physiologique.  ( plan matériel)
Des conditions de travail les meilleures possible, des salaires dans la bonne moyenne régionale, et un bon intéressement calculé sur les ‘résultats supplémentaires’ réalisés grâce à la motivation, la sécurité dans le travail, des jours de congés gagnés, des avantages sociaux maison, etc….

Motivation Psychologiques  ( plan immatériel)

Donnez de l’autonomie et responsabiliser, communication réunions et transparence, instaurez le travail en groupes, lancer des challenges internes et externes, considération et valorisation, créez un esprit-maison, développez la formation professionnelle et aussi personnelle, etc….

Petits Conseils . La solution pour trouver de nouveaux ressorts de motivation est assez simple : «  Par moment mettez votre cerveau en sourdine et écoutez votre cœur »

Et ne dites pas comme beaucoup de Managers : «  Je vais d’abord faire des résultats et ensuite je pourrais faire du social ».   ERREUR ! 
« Faites du Social et de la Motivation d’abord, et vous verrez que des résultats plus conséquents viendront de surcroît »

Quelques  invariants d’une  Motivation  réussie

 1) -Des Groupes à taille humaine. Dans un grand groupe, l’Homme n’est qu’un numéro anonyme et dans un groupe trop petit il n’a pas de réponse à son besoin de relativisation. Par expérience disons que la taille idéale est de 8 à 10 membres.(Napoléon, grand meneur d’Hommes s’il en fut, préconisait : 8 Hommes et 1 Chef)
2) –Un partage équitable des résultats. Sans  un juste partage des résultats ‘supplémentaires’ acquis par le Personnel, on ne fait pas de la Motivation, mais de la Manipulation !
3) –Une bonne image de marque.
La force de votre Entreprise vient aussi de sa personnalité. Optimiser votre image dans l’environnement. Donnez à votre Personnel la fierté d’y travailler.
 4) -Confiance et transparence. La vérité toujours, même quand ça va mal. Si vos Hommes n’ont pas confiance en vous, tous vos beaux discours seront inutiles. Cause toujours …..

 

Et en règle générale, souvenez-vous que dans ce domaine :
« Faire des discours c’est bien, mais donner l’exemple c’est mieux ! »

Au revoir Manager, et cogitez bien ! Vous verrez que la Motivation peut devenir une Passion !



                                                                      Le  Manager  P.E.P
 
                                                                               Raymond  MONEDI

 

Dans notre prochaine chronique nous vous présenterons le  M. P. I.
LE  MANAGEMENT  PARTICIPATIF  INTEGRAL
(Avec  un exemple concret d’application dans une petite Entreprise de 100 Personnes)

 


Retour au sommaire

     

Sommaire