L'HOMO-LOFTORIUS "Graine de Front National"  - 9 Mai  2002

 

Retour au sommaire


L'Homo-Loftorius  "Graine de Front National"

Et si le "LOFT STORY 2" était le grand responsable de la montée de LE PEN
Incroyable hypothèse et pourtant? 

 


Mais que se passe-t-il donc dans notre beau et merveilleux, et doux Pays de France ?

Trois grands évènements concommitants dûs à l'inconscience de nos responsables, se télescopent aujourd'hui autour d'une date mythique, sinon historique, le 1er MAI ! Comment nos Dirigeants Nationaux, dont l'une de leurs responsabilités est de prévoir, n'ont-ils pas pressenti les énormes dangers qu'il y avait à regrouper sur la même période : les Elections Présidentielles, la Fête du Travail, et le ....Loft Story 2 ?

Bien sûr, pas facile tout ça !. Car si des interactions entre les Elections et le 1er MAI, étaient prévisibles, et elles le sont plus que jamais, mais quid du Loft ? Pourquoi, comment, quel rôle peuvent jouer les Lofteurs en l'affaire ? De toute évidence, la corrélation était tout à fait imprévisible au départ ! Mais aujourd'hui après, après la formidable montée des voix de l'extrème droite, on peut sacrément se poser des questions ! On peut se demander notamment si " l'Homo Loftorius ", n'est pas de la même famille neuronale que "l'Homo Lepenus " Pourquoi les électeurs de Le Pen ne seraient-ils pas, en grande partie, les téléspectateurs du Loft Story 2 que l'on aurait réveillé pile au bon moment ! La question à se poser est :" Le Front National aurait-il eu autant de voix, si le Loft Story n'avait pas commencé à point nommé.

Parce que pour peu que l'on y réfléchisse les schémas mentaux d'un esprit Loftorisé et d'un autre Lepenisé doivent être très sensiblement les mêmes. D'un coté nous avons des Lofteurs qui préfèrent le néant neuronal aux réalités de la vie, et qui sont fascinés par les vides virtuels qui évitent de penser, et de l'autre, nous avons des Gens qui ont besoin que l'on pense pour eux, qu'on les dirige, qui ont besoin d'être encadrés et commandés pour agir !

Les uns comme les autres ont peur de la liberté et de tous ses dangers ! Ils ont peur de la Démocratie, ce régime où chaque Citoyen doit prendre ses responsabilités. Ce qui est grave et dangereux, c'est que rien ne permet en apparence, de distinguer ces Gens à la discrétion honteuse. Ce n'est pas une question d'intelligence ni de culture, comme on pourrait le croire, mais bien plutôt une question de bon sens et certainement aussi de croyance; Non pas une foi obligatoirement religieuse, mais tout simplement une foi en l'avenir des Hommes !

Dans cette fascination du vide, du néant, un PSY y verrait les éléments d'un désir inconscient de suicide individuel, mais souhaité en collectivité. La peur de se tromper tout seul ! Comme on le voit Monsieur, ces Gens-là sont des proies idéales pour les recruteurs du Front National. C'est ainsi que ces "lèches-écran", passifs, apathiques, constituent le gros des troupes de l'extrême droite. Ces drogués du néant à l'esprit fragile et quelque peu immature, ont besoin de repères mentaux, de règles rigides pour vivre; Qu'à cela ne tienne, le F.N. est là pour les embrigader ! Si ces Loftorisés ont des besoin d'appartenance, tant mieux, le F.N. est là pour les accueillir ! S'ils ne sont pas trop doué pour la réflexion, ou la discussion, aucune importance, au F.N. on pense tous pareil ! Il ne faut simplement qu'obéir,..... sans trop réfléchir !

Mais heureusement à toute chose malheur est bon. L'imprévisible montée de l'extrème-droite a provoqué un sursaut salutaire. Et nombreux sont ceux qui parmi ces millions de Lofteurs, ont enfin pris conscience depuis les résultats du 1er Tour, qu'ils ont eux aussi des responsabilités civiques. C'est ainsi qu'à présent, totalement désintéressés du "Loft Story 2", on les retrouve dans la rue à faire eux mêmes leur propre spectacle, en participant aux manifestations anti Front National et en rejetant 
son idéologie primaire, indigne d'un Pays civilisé. 

Reste à espérer que cette évolution remarquable ne soit pas sans lendemain, et que les cerveaux jusque là quelque peu lobotomisés des "Homo Loftorius", se réveillent et prennent enfin conscience que rien n'est plus beau qu'une Démocratie ! Une Démocratie sans haine, sans exclusive, sans injustice et sans intolérance, où tout un chacun y trouve sa place et puisse y " vivre et travailler à la 'LUEUR' de son front" 


Raymond MONEDI 
Manager du Cercle P.E.P.

 

   
Retour au sommaire

     

Sommaire