BULLETIN DE LIAISON P.E.P. N° 17 - Décembre 2004

Fermer la fenêtre

Sommaire

La citation du jour : 
 
« Il faut agir en Homme de pensée et penser en Homme d’action »
 

                                                                         Bergson

 

 

 EDITO                                                                          (haut de page ^)


Et si c'était "
LA " Solution

La refondation Salariale et fiscale

Dans les  Jeux dits de « Société », il y a Re-Distribution lorsque l'on a mal Distribué au départ ! Mais notre "Société n'étant pas un jeu", il serait judicieux de bien Distribuer Avant, afin qu'il n'y ait pas besoin de Re-Distribuer Après !Il vaudrait mieux ne pas fabriquer des "Eclopés de la Société" Avant, pour ne pas avoir à les soigner Après !  

Le Principe que nous proposons, consiste tout simplement à réduire les Hauts Salaires pour augmenter les Bas-Salaires, MAIS, sans que cela ne coûte un sou de plus, ni aux Salariés ni aux Entreprises !  Il s'agit bien d'une Refonte Totale du Système Salarial Français, prenant en compte "LES IMPOTS". Car en matière de revenus ce qui compte, ce n'est pas le salaire mentionné sur la feuille de paye et déclaré au fisc, mais surtout ce qu'il en reste : "APRES  IMPOTS"


Schéma comparatif .

A)-  LE SYSTEME ACTUEL.
Prenons un Contribuable à Hauts Salaires, dont le revenu de base perçu et déclaré,
est,  supposons, de 100 points, et dont le taux d'imposition est de : 50 % .
Son revenu réel net, après Impôt, sera de :............100 - 50 = ………………………50 points

B) -  LE SYSTEME NOUVEAU.
Supposons que le même revenu de base de : 100 points, soit réduit au départ de : 30 %,
pour permettre d'augmenter les Bas-Salaires, le nouveau revenu, perçu et déclaré, sera donc de : 100  -   30 %  =  70.

Et supposons que parallèlement, l'Etat qui aura beaucoup moins de "Re-distributions Sociales" à payer, baisse son taux d'imposition de :  50 % à  29 %, par exemple,

Son revenu réel net, après Impôt, sera de : 70 - (70 X 29 %) = …………………… 50 points


C'est à dire exactement, le même revenu disponible qu' auparavant  ! ! ! 


Ce qui confirme bien que sans coût supplémentaire, on peut accroître très sensiblement les Bas-Salaires, en Amont, sans avoir à procéder ensuite, à d'absurdes Re-Distributions en Aval !  Bien évidemment, ces chiffres n'ont été donné qu'à titre démonstratif du "Système R.E.S.", que nous proposons, et dont pour l'instant seul le principe est à retenir !

Il va de soi, Chers Amis Internautes, que si ce principe de Refonte de notre système salarial et fiscal, était massivement approuvé, le Gouvernement serait obligé de le prendre en compte, et de le faire affiner (taux, tranches, déciles...) par des spécialistes, des Economistes et des Experts fiscaux.

Mais vous, Chers Amis, qu’elle est votre opinion ?.....Approbations,     Critiques,.... suggestions....
 

 


 

 BEST OF 2004                                                            (haut de page ^)

 

La baisse des Impôts,  quelle erreur:
Croire qu'en donnant encore plus aux riches on relancera la croissance est totalement absurde ! Il faut bien comprendre, qu'avec plus d'argent, "seuls les pauvres qui n'ont presque rien achèteront de tout, alors que les riches qui ont de tout n'achèteront presque rien"!

En effet, seuls les "Gens d'en bas" peuvent relancer la machine économique par la satisfaction de leurs immenses besoins potentiels. D'abord, besoins de première nécessité: nourriture, habillements, objets courants, etc.. Puis des besoins d'équipements: ameublements, laves linge, réfrigérateurs, téléviseurs, etc…Et ensuite de gros investissements: voitures, habitations ….C'est à dire tout ce que les riches n'achètent plus parce qu'ils en sont déjà largement pourvus

Alors, ces "Gens d'en haut" vont épargner, faire des placements financiers, et même spéculer davantage. En un mot, ils vont thésauriser une grande partie de l'argent de la France, sans créer ni activités, ni emplois! Au lieu de parler, parler, parler,….notre 'Bison pas futé' ferait mieux de s'inspirer du grand Henry FORD qui fut le premier à comprendre que pour vendre des voitures à son Personnel, il devait d'abord augmenter leurs salaires. Il est tellement évident que « ce n'est pas en réduisant le casse croûte des Travailleurs, que l'on vendra davantage de pain et de beurre ! »

 

Les " Drogués du boulot ". Personne ne s'est jamais demandé en effet, pourquoi ces 'drogués du boulot' travaillent-ils tant ? Pourquoi ces ambitieux des affaires prennent-ils autant de risques ? Le font-ils par force, pour servir leur Entreprise, et la Collectivité ? Que nenni ! Ils le font par plaisir, comme pour satisfaire un inconscient mais profond besoin d'actions ! Une réponse à leur tempérament ? C'est à dire que leur 'hyper activité' serait due tout simplement à un problème hormonal ! Leurs glandes endocrines, gonades et surrénales, secréteraient trop d'excitants fonctionnels, notamment la testostérone et l'adrénaline, qui les stimulent et les poussent en permanence à agir et à prendre des risques. Nous pouvons donc presque dire qu'en fin de compte, ils n'y ont aucun mérite. En corollaire, nous pouvons même avancer que nous avons certainement là, une des principales raisons pour laquelle ces "dopés hormonaux", toujours un peu sado, un peu maso, possèdent en général une forte libido.

 

Nous savons que  « l’abus de travail peut tuer ».  Oui, dans un souci de salubrité publique, il faudrait, comme pour le tabac,  aviser les gens que «  l’abus de travail nuit à la santé ». En effet, s’il fût des temps où le Travail jouait un rôle fondamental dans la formation et l’évolution des Hommes, où tout en leur permettant de gagner leur vie, il était aussi leur raison d’être et parfois même l’accomplissement de toute une existence ! Les individus mettaient alors toutes leurs facultés et leur fierté dans le travail qu’ils réalisaient et qui en retour les valorisait, les anoblissait même ! Mais à présent, une telle image n’existe plus ! Vous avez tout cassé ! vous avez tout sali ! Par votre égoïsme, par votre rapacité sordide, vous avez même tué le noble concept du Travail  et vous en avez saccagé les valeurs morales. Ne voyez-vous pas que la FRANCE, comme tous les Pays industrialisés d’ailleurs, sont malades de la ‘compéti-vite’. Cette nouvelle maladie qui pompe à la fois et le corps et l’esprit des Personnels de tous niveaux , les Salariés bien sûr, mais aussi de nombreux  Cadres qui sont de plus en plus sujets au stress

Et que dire du JAPON, où nombreux sont ceux qui sacrifient leur vie de famille à leur boulot. Là bas, un nombre conséquent de Cadres meurent de la ‘compéti-vite’ chaque année : attaques cérébrales ou cardiaques et même suicides. Chez eux, cette mort, due à une ‘overdose de travail’ n’est pas très choquante car elle fait partie de leur culture, elle porte même un nom, le « Karoshi ». Mais il y a culture et culture et ne vous en déplaise Messieurs les ‘néo-esclavagistes’, accepter comme un honneur, de mourir au Travail, ne fait pas partie de la notre ! N’avez-vous pas compris que, grâce aux magnifiques progrès que nous avons réalisés, le travail n’est plus à présent, qu’un moyen et non plus un but.

 

Le C A C…. et  les  40 …VOLEURS.

HONTE à vous, riches adorateurs du veau d’or, Attention, votre boulimie de richesses est souvent quelque peu anormale et même morbide. Si vous faisiez  une analyse de votre personnalité, vous verriez  que les comportements de certains d’entre vous relèvent de la pathologie. Mais rassurez-vous, la mégalomanie, l’orgueil exagéré, le délire des grandeurs, la surestimation de Soi, ça se soigne bien. La modestie, l’humilité et le sens du ‘partage équitable’ font souvent des miracles !

HONTE à vous en premier, Monsieur Lindsay Owen-Jones, pour vous octroyer le salaire le plus élevé de France. Vol légal que vous assumez en disant : « Je gagne beaucoup d’argent mais je le mérite » ! Avec vous,on peut-être certain que votre rémunération étant équivalente à celles de plus de 500 Hommes payés au SMIC, vous devez réellement croire à votre fameux slogan publicitaire :  « C’est parce que je ‘les’ vaux bien ».

OUI, HONTE à vous, de vous croire créateurs de richesses, alors qu’au bout de la chaîne de production vous ne créé que des injustices, de la pauvreté et de la misère!

OUI, HONTE à vous, de vouloir, pour gagner toujours plus, inventer « l’esclavage des temps modernes » ; Travailler 40 heures , payées 35  ! Il faut le faire. Quelle indécence !

OUI, HONTE à vous, de commencer, sous prétexte de productivité et de compétitivité, à mettre toute l’économie mondiale sous pression. Plus on produit, plus il faut produire !

« Produire, produire, produire, vous n’avez que ce mot à la bouche ! Vous n’avez pas compris que le problème aujourd’hui, n’est pas de produire plus de richesses, mais de mieux les partager »

La solution serait, après le SMIC, le « Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance », d’instaurer le SMAC, le « Salaire Maximum Autorisé aux Champions » ! ! ! Voir notre Site à la page       www.ifrance.com/cerclepep/cercle/richesse/fracture.html

 

Le grand avènement d’un fils à papa. On ne présente pas Monsieur Michelin car tout le monde se souvient de lui ; c’est en effet le premier patron qui, il y a quelques années a fait l’énorme boulette d’annoncer, quasiment en même temps, des centaines de licenciements et un accroissement substantiel de ses bénéfices. C’est d’ailleurs de cette incohérence possible à laquelle personne n’avait pensé, qu’une nouvelle Loi est née ! A part la mauvaise intention, cette erreur de jeunesse est très compréhensible, quand on sait que le jeune Edouard, fils de son père, a hérité du jour au lendemain, d’une des plus grosse fabrique de pneumatiques du monde. C’est ainsi que trop jeune et sans expérience, il est directement entré dans la cour des grands, du fameux CAC 40.
Mais il promet le jeune P.D.G., il pige vite ! Il est vrai qu’à vivre avec les loups, on devient vite loup. On peut déjà remarquer, qu’il a été le seul grand patron à refuser de divulguer le montant de sa rémunération totale pour 2 003. On sait néanmoins par la presse, qu’il est dans le trio de tête. On sait aussi que c’est lui qui s’est accordé la plus forte augmentation de salaire de tout le CAC 40. Une hausse de 146 % , pour atteindre la bagatelle de 4,26 millions d’euros, pour l’année 2 003. (Soit pour les anciens, près de 3 milliards de centimes). Oui, Oui, c’est vrai, dixit la presse économique !.

 

Les Banques veulent le beurre et l’argent du beurre.
Au cours seulement du 1er trimestre 2 000, la Société Générale a déclaré avoir réalisé un bénéfice net en hausse de 85%, soit près de 11 Milliards (1 100 Milliards de centimes pour les Anciens). Pour la BNP-Paribas la hausse a été de 54%, et pour le Crédit Lyonnais qui remporte la palme, leurs profits ont augmenté de 235% !
Qu’on le veuille ou non, ces bénéfices faramineux sont quand même bien pris sur le dos des clients ? De plus, ces énormes profits des banques ont bien été réalisés après déductions de leurs ‘frais généraux’, dans lesquels jusqu’à présent étaient compris le traitement de nos chèques et le coût des opérations courantes ! Partout cela se passe ainsi ; Personne ne comprendrait qu’une Entreprise fasse payer ses factures à ses clients, ou que l’épicier du coin nous demande de lui payer une partie du crayon et du calepin qu’il utilise, et aussi le temps qu’il passe à faire son addition.
Les banquiers ont totalement oublié que c’est NOUS qui les faisions vivre ! Oui Messieurs, c’est NOUS qui vous prêtons notre argent, et cela quasi gratuitement, car vous en empochez totalement les intérêts. Et vous voulez encore, en plus, nous faire payer nos chèques ! Vous ne manquez ni de culot ni de cynisme ! Votre comportement frisant la malhonnêteté a provoqué notre indignation, notre révolte !

 

Mais pourquoi donc un Mariage ? Parce qu’en effet, qui peut dire aujourd’hui ce que seront devenus demain, tous ces Hommes mariés entre eux. Car en acceptant, en toute bonne foi et en toute légalité, de permettre à ces Hommes de ne jouir que dans des excréments, nos législateurs prendraient le risque énorme d’être considérés comme les responsables de l’apparition, à terme, de quelques sales maladies. D’éventuelles maladies infectieuses toujours difficiles à guérir !
Il est donc prudent d’être prudent. A une époque, où de par l’évolution générale de nos mœurs des centaines de milliers de couples Hétérosexuels vivent très bien et très heureux, en concubinage, pourquoi les Homosexuels, en plus du PACS, désirent-ils tant le Mariage ? Cette question n’est pas anodine et elle mérite réflexion. Peut-être s’agit-il là d’un désir inconscient, inscrit dans leurs instincts génésiques spécifiques ? Qu’importe la robe blanche, pourvu que l’on ait la cérémonie ? Peut-être y a-t il, comme le dirait Carl Jung, trop d’affects féminins pour un couple masculin ? Allez les ‘Psy’, à vous de cogiter !


 INFOS et REFLEXIONS du "Cercle  P.E.P."        (haut de page ^)

L’Audience du « Cercle P.E.P. » Nous sommes heureux de vous informer d’une forte hausse de notre audience et que notre score actuel approche les : 39 150 Visiteurs. Merci à tous de votre intérêt.

 

 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP


Raymond MONEDI
Le Manager du " Cercle P.E.P."

Septembre 2004

                                                            

Fermer la fenêtre

Sommaire