ACTUALITE DECEMBRE  2010

Sommaire

Fermer la fenêtre


 

 

« Si, pour les Hommes, du BONHEUR, le mot est commun,

Tellement plus belle,...mais plus rare est la chose ! »

  

NOËL,..... aux  ETERNELS  RETOURS

 

 

 

Du néant sidéral, gaz épars et délétères,

Du vide,..... à la vie, ô sublime symbiose

Explosion ou orgasme, d’un coït grandiose

Du premier NOËL cosmique, naquit l’Univers.

 

Poussières et esprit, en communion réussie

Du choc matérialité, immatérialité,

Ce fût encore d’un NOËL, que naquit l’humanité.

Mais là-haut, le Créateur l’avait-il vraiment choisi ?

 

De son pouvoir, Ô, surprise ... il fut confondu,

Et c’est ainsi que du hasard, est née la nécessité

Alors à tous les Hommes, il donna en quantité,

NOËL de richesses planétaires, partout répandues.

 

Ô, manne cosmique, entre tous partagée,

En des myriades d’étoiles, équitablement réparties,

Mais les ambitions des Hommes ont faussé la partie,

Et malgré les NOËL, le Monde entier en est affligé

 

Les Crésus préfèrent la Liberté,... à l’Equité raisonnable,

La Liberté totale, qui permet de satisfaire leurs égoïsmes.

A cette fin, ils ne conjuguent qu’Avoir et Matérialisme,

Mais sans les NOËL, ...aucun bonheur n’est viable. 

 

En effet, symbiose ataraxique toujours tronquée

Tel Prométhée, obnubilé de technologies,

L’Homme au travail, apeuré, diminué et paniqué,

S’ouvre aux sombres NOËL des idéologies.

 

Mais de ces philosophies,..... du gui, au lys, et à la rose,

De ces fleurs, la félicité, est toujours à petites doses :

Pour les roses blanches, où tout est douleur ici-bas

Le bonheur, n’est possible que dans l’au-delà.....

 

 Pour les roses rouges, d’abord rigueur et sacrifices,

C’est toujours demain que l’on rasera gratis !

Et pour les roses noires, de ‘fric’ et de corruption,

Le but est de satisfaire, les plus vénales ambitions !

 

Les Hommes désemparés, du bonheur font complexe,

Joies impossibles, et espoirs toujours attendus

Où es-tu Amour, ...que la peur a réduit au sexe ?

Mais joies de NOËL, d’où le Rédempteur est venu

 

  

NOËL enfin ! D’un possible bonheur sur Terre.

NOËL, message d’un grand Amour planétaire.

NOËL de paix, terme de fratricides guerres.

NOËL de raison, terme de folles chimères.

 

Homme, du Créateur tu as ta destinée,

De NOËL en NOËL, ta voie est illuminée.

De l’aube des temps, à la fin des jours,

Par ces NOËL, aux éternels retours.

 

                                               

 

 Raymond  MONEDI

 Décembre 2010

 

               

 
 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

Sommaire

Fermer la fenêtre