ACTUALITE FEVRIER 2010

Sommaire

Fermer la fenêtre


 


Le SARKO et le VILLEPIN

Maître SARKO, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un drôle d’accrochage’

Maître VILLEPIN, par la curiosité alléchée :

Lui tint à peu près ce langage :

Hé ! bonjour, monsieur le Sarko

Que vous êtes petit, mais que vous parlez haut !

Sans mentir, si tous vos beaux discours et votre ramage,

N’étaient pas là que pour farder, le capitalisme sauvage’,

Vous seriez des Français, le phénix de leurs Lois.

Mais à présent, tout le monde connaît votre mauvaise foi !

 

 

Car, si vos discours ont séduit lors des Présidentielles,

A ce jour, les résultats sont loin d’en être fidèles !

Tout ce que vous dites, bon orateur, vous le dites bien,

Mais de belles réalisations, quasiment rien !

Et de cela, vous, le Prince du Pouvoir d’Achat,

Vous vous en foutez, comme de l’An quarante !

Vous ne faites que favoriser les patrons du CAC 40,

Qui, le Peuple entier le sait, ne sont que..... scélérats !

Vous, Sarko le flambeur, le Président bling bling,

Vous n’aimez que les riches, à très grand standing !

 

 

Mais faites attention, en bas la plèbe gronde,

Vous ne pourrez plus très longtemps, tromper le Monde.

Et moi, foi de Galouzeau, j’y veillerai ;

Car les Français eux, savent bien que, moi, je parle vrai !

C’est d’ailleurs, pour cela que je vous fais grande peur,

Et que, par de vils procès, vous cherchez à m’éliminer !

Sans doute, là est la raison de l’affaire CLEARSTREAM

Sinon, cette embrouille, dite nous à quoi ....elle rime ?

Ainsi, votre hâblerie aidant, en 2012, je suis sûr de gagner !

 

 

A ces mots, le Sarko, fou de rage, et près de s’étouffer

Ouvre un large bec et laisse tomber son «croc de boucher»

Le Villepin, aussitôt s’en saisit et dit : « la rumeur avait raison,

Vous vouliez réellement, procéder à ma pendaison.

Alors, mon bon Monsieur, apprenez que si, tout flatteur,

Vit aux dépens de ceux qu’il trompe, mais qui l’écoutent,

La vérité, un jour éclate, et remet les pendules à heure,

Alors, des honteuses tromperies, se lèvent tous les doutes !

 

 

A présent, vos réformes fallacieuses et superflues,

Les Citoyens Français n’en voudront jamais plus !

C’est alors, que le Sarko, honteux et confus,

Jura, mais un peu tard, qu’il ne mentirai plus .

 

 

 

Raymond MONEDI

Et de La FONTAINE aussi

Février  2010

 

 

 

 
 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

Sommaire

Fermer la fenêtre