ACTUALITE JUILLET  2011

Sommaire

Fermer la fenêtre


 

 

 

EXIT  DE  L’ENERGIE  NUCLEAIRE

 

 

 

 

Les Révoltes de GAIA, .....la Déesse de la Terre

 

En ce début de 3ème Millénaire, l’Humanité est à la croisée des chemins ; De son choix : « Nucléaire, or not nucléaire », va dépendre son destin et il est heureux que pour cette décision capitale, ‘GAIA’ la déesse de la Terre, veuille nous mettre sur la bonne voie.

On peut penser en effet, que l’accélération des catastrophes naturelles qui, depuis quelques temps, secouent la Planète, est un signe cosmique. Et pourquoi pas après tout ? ......

Alors rêvons un peu et imaginons que toutes ces catastrophes qui affolent le Monde, sont des  signes des colères de GAIA, notre Terre nourricière.

 


Oui, pourquoi, ne pas imaginer, que toutes ces catastrophes dites naturelles, sont des avertissements envers nos comportements absurdes, irresponsables et de plus en plus dangereux pour notre Planète. Et si, en effet, c’étaient toutes les bêtises (restons polis) que nous accumulons, nous les Terriens, qui provoqueraient le courroux de GAIA ? ......Hypothèse ou hérésie?  Métaphore ou vue de l’Esprit ? Et pourquoi pas une légende mythique ? ...... Comme le mythe de Zeus et de Prométhée, qui d’ailleurs, aurait dû déjà, alerter nos ambitieux et inconscients, pro-nucléaires.



 

Le  Feu de ZEUS de la Mythologie Grecque.

 

 

L’avertissement gratuit de Prométhée
 

Il est quand même surprenant, à mon humble connaissance tout au moins, qu’à ce jour personne n’ait fait le moindre rapprochement, entre nos problèmes nucléaires du moment et le fameux mythe de Prométhée, le voleur du .....’Feu Divin’. Dans la mythologie grecque, on raconte en effet, que lors de l’apparition de notre civilisation, Prométhée, fils de Titans et Dieu mineur, déroba le « Feu Sacré » réservé aux Dieux Majeurs, pour le transmettre aux Hommes. Alors, pris d’une immense colère, ZEUS, le Dieu suprême, punit Prométhée* et affligea l’Humanité de tous les maux cachés dans la boite de Pandore.

Mais comment ne pas voir le sens prophétique de cette légende ? Comment ne pas remarquer la  similitude frappante entre le « Feu Divin » virtuel de ce mythe, et le « Feu Nucléaire » très réel, lui, qui nous préoccupe tant aujourd’hui ? Comment ne pas voir l’analogie, entre le ‘Feu Sacré » d’alors, volé au Dieu Suprême, dans le but...... d’accélérer la civilisation des Hommes, et.......«l’Energie  Nucléaire » d’aujourd’hui, qui poursuit exactement le même but : accélérer la productivité et la civilisation des Hommes !

 

 

 

Des Colères de ZEUS, .....aux Colères de GAIA
 

Les ressemblances, entre la mythologie d’hier et, .......les catastrophes naturelles que nous inflige GAIA depuis quelques temps, sont d’autant plus remarquables, quant on sait que ZEUS, était le Dieu suprême de la ‘voûte lumineuse du Ciel’, la  foudre comprise ! Ainsi que le Dieu de tous les ‘phénomènes atmosphériques’, symboles de la pluie, des orages et autres cyclones, et peut-être aussi, des phénomènes telluriques ! C'est-à-dire, comme par hasard, tous les attributs, tous les pouvoirs, que possède notre Déesse GAIA, pour punir les erreurs des Terriens d’aujourd’hui ! C'est-à-dire :

     «  Les ’pollutions atmosphériques’, les émissions de CO.2, les gaz à effet de serre, le fameux trou dans la couche d’ozone, dont on parle tant,...... et de combien d’autres actions irréfléchies, qui détraquent gravement l’atmosphère et le climat. C’est ainsi que ces dernières années, nous avons connu  des anomalies climatiques sans précédents : le réchauffement de

la Terre, des sécheresses et des inondations excessives, nombre de tempêtes et de tornades, la canicule et la fonte des glaciers, des tremblements de Terre et autres Tsunamis, etc.....etc...... »

Non, ....de telles similitudes, distantes de plusieurs millénaires, ne peuvent tout de même pas être le seul fait du hasard. Bien sûr, la mythologie, n’est qu’un recueil de légendes,.... bien sûr, le mythe de Zeus et de Prométhée, n’a jamais existé réellement, mais il n’empêche qu’il y a très longtemps, il a été,...... pensé, et écrit ! Sa lecture aurait dû, au moins faire réfléchir nos Savants et nos Erudits, ainsi que les Responsables qui mènent le Monde et, qui doivent prendre la décision, de ralentir en général notre croissance irraisonnée, et d’arrêter le programme nucléaire, en particulier! !

 

 

 

Peut-être dépassons-nous des Limites Interdites.

Nous devons comprendre que si, nous Humains, nous ne pouvons pas lutter contre les terribles colères de Dame Nature, nous pouvons au moins, ne pas les provoquer ! Ne pas les provoquer, en évitant tout simplement les excès d’une industrialisation pantagruélique, et d’une démographie absurde et suicidaire, qui génèrent une sur-activité humaine, surabondante et très souvent,...... superfétatoire. Nous habitons la Terre, mais elle ne nous appartient pas. Nous n’en avons que ‘l’usufruit’ ! Et cela l’Humanité toute entière semble l’avoir oublié. De plus, pour rester dans le domaine de l’abstraction, disons que le simple mot ‘fruit’ n’est pas sans rappeler le fameux ‘fruit défendu’ du Jardin d’Eden ! Cet interdit biblique, qui dans  la réalité, est destiné à fixer une limite intangible, à tout désir, dangereux ou excessif de liberté, de l’Espèce Humaine.

Car pour peu que l’on y réfléchisse, l’Humanité est à présent en croissance exponentielle et sans limites ! Ce n’est que depuis, la dernière guerre en effet, que nous connaissons un si formidable développement scientifique et technologique, qui nous permet à présent,  d’influer .... positivement, mais aussi et surtout,..... négativement, sur la Nature et sur tout son environnement. Et là est tout le danger ! La possession ...... mais la ‘non-maîtrise’, de la part de nos apprentis-sorciers, de l’arme et de la puissance atomiques, représentent l’immense danger de faire exploser la Planète.

 

 

 

L’Interdit pour l’Humanité c’est..... L’Atome !

L’énorme champignon de la première bombe atomique, lancée en 1945 à Hiroshima, marquera certainement l’AN. I, d’une nouvelle ère dans la grande Histoire de l’Humanité. Ce jour là, l’Homme a dépassé ses prérogatives, ce jour là il a pu se croire l’égal de Dieu ! Mais quelle folie, quelle inconscience, de vouloir pénétrer au cœur de la matière. Cette matière radio-active qui est le combustible même de l’Univers. Il ne doit certainement pas être dans le destinée des Hommes de déranger les étoiles ! Qui peut en effet, aujourd’hui, avec nos connaissances actuelles, garantir qu’une grosse catastrophe nucléaire provoquée sur Terre par nos Apprentis Démiurges, ne se répercute pas......à d’autres Planètes du Cosmos ?

D’où les colères de GAIA, destinées  à fixer aux terriens les limites de leurs prérogatives et surtout leur apprendre le respect de l’Univers !

 

 

 

Le Spectre de TCHERNOBIL, Plane sur le Monde

Alors que Tchernobil commençait doucement, à tomber dans l’oubli, avec la catastrophe de Fukushima, la peur du nucléaire est de retour ! Et la question que personne ne veut, sciemment se poser, se repose à nouveau : « Atome or not Atome ? »  Car, même si tous les thuriféraires de l’énergie nucléaire, sont très discrets sur les séquelles de l’accident Russe, nous savons néanmoins que la région est sinistrée quasiment à vie, et que ses habitants sont irradiés pour plusieurs générations. Cette radio activité propagée dans l’atmosphère génère toujours, de nombreuses  maladies et des affections du sang, une multitude de cancers notamment : Cancers des reins, des poumons, de la vessie, du colon, etc.... et la leucémie bien évidemment. Citons également les maladies cardio-vasculaires, surtout chez les Enfants. Il faut savoir que dans le grand environnement de Tchernobil, plusieurs centaines de milliers d’Enfants subissent des traitements physiques et psychiques appropriés. Mais cessons cette triste litanie, en précisant néanmoins, et c’est le plus grave, que tous ces maux sont transmissibles congénitalement. Pour combien de générations ?......Dieu seul le sait !

Et quid   des suites maléfiques de la récente catastrophe nucléaire japonaise de Fukushima, qui pourraient se révéler être plus effroyables encore

 

 

 

Réflexions à l’intention des Pro-nucléaires

Après la bombe d’Hiroshima créée par les Hommes, et les catastrophes imprévisibles de Tchernobil et de Fukushima, le Monde à une peur viscérale du nucléaire. Pour beaucoup,

 

toucher à l’atome, première brique de la construction de tout l’Univers, est considéré comme un sacrilège ! Et pour cette raison d’abord, mais aussi et surtout, pour les dangers et les risques encourus, dont beaucoup sont encore inconnus, plus d’un Français sur deux souhaite ne pas poursuivre la filière du nucléaire. Certes, pour nous, Nation la plus nucléarisée du Monde, ce pourcentage n’est pas très significatif, mais l’on peut espérer qu’à la lueur des constats qui s’aggravent chaque jour davantage, nous ferons le choix de la raison.

Les pro-nucléaires diront, que si nous ne développons pas l’énergie atomique, nous freineront le progrès. C’est faux ! Dans l’immédiat, peut-être, mais pas à terme. Qui peut imaginer le potentiel énergétique  que nous aurions aujourd’hui si, ..... depuis le départ, nous avions investi autant de Milliards,  pour chercher à produire de l’énergie, propre et renouvelable, que nous en avons investi, pour développer la si dangereuse énergie nucléaire ?

 

 

 

La Sagesse et  la Prudence doivent guider nos pas

Répétons-le, nous sommes à la croisée des chemins, et le destin de notre Humanité, disons même, de notre civilisation, dépend uniquement de nous. Et là, il faut être clair, franc et réaliste, il s’agit d’une question de ......Vie ou de Mort ! Car il faut savoir, qu’au-delà des dangers immédiats de la radio-activité et des irradiations, qui génèrent toutes les sales et monstrueuses maladies et toutes les  infirmités que l’on sait, il y a l’insoluble problème du....... « Résidu Ultime », ....dont on ne parle  quasiment jamais.

Oui, il faut savoir en effet, qu’après traitements et retraitements, après recyclages et recyclages, certains produits conservent une dangerosité atomique maximale. Ils sont identifiés comme déchets : ‘H. A.’, c'est-à-dire, Haute-Activité,  et ....’V. L.’, pour Vie Longue !  Et dans le cas présent, l’adjectif ‘longue’, est un sacré euphémisme pour éviter de dire ‘ultime’,.... car les durées de vie de certains de ces résidus radioactifs, ‘H.A-V.L’, sont de l’ordre .....de Centaines de Milliers d’années ! Et précisons qu’à ce jour, nous ne savons pas  stocker ces ‘Déchets ultimes’ ; Alors en attendant, on les conserve plus ou moins discrètement,....... là où on les produit ! C'est-à-dire......dans les Centrales nucléaires !

 

 

 

Quid de Notre Civilisation ?

Alors, humainement parlant, a-t-on le droit, tant que l’on ne connaît pas la solution pour éliminer ces très dangereux « résidus ultimes », a-t-on le droit, de les cacher, ou au mieux, de les enfouir, avec certainement le projet inavouable,.... de les transmettre aux générations futures ? En espérant et en se disant, qu’avec le temps, ils auront, eux, trouvé la solution. C’est là, un sacré héritage que depuis quelques années déjà, nous léguons à nos Enfants.

Aucun Homme, ou groupe d’Hommes, n’a le droit de mettre notre Planète en péril ! Comprenons  que nous ne pourrons jamais maîtriser totalement, l’énergie nucléaire ; elle ne nous appartient pas ! Alors, faisons taire, les scientifiques et les financiers trop ambitieux, les démiurges et autres kamikazes, et consacrons nous, aux ressources naturelles, et, ou, renouvelables, qui sont dans l’ordre des choses, pour l’Espèce Humaine.

Comprenons que dans le cas contraire, la Déesse GAIA nous punira et, qu’un jour, nous ne serons plus pour notre Planète, et ce dans la mesure où elle existerait encore, qu’une civilisation à jamais disparue !

 

 

                                                                              Raymond MONEDI

                                                                                     JUIN  2011  

 

 

*La punition de Prométhée, le voleur du « Feu Sacré ». Pour clore la légende : « Dans une immense colère le Dieu ZEUS, fit enchaîner Prométhée au sommet du Caucase, où un énorme orage éclata ......et Prométhée fût enseveli sous les roches.

 

 

 

 

 
 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

Sommaire

Fermer la fenêtre