ACTUALITE SEPTEMBRE  2011

Sommaire

Fermer la fenêtre


 

 C O G I T A T I O N S  V A C A N C I E R E S

 

La  Destinée  de   L’Humanité  *

 

 

Il est des instants privilégiés, certaines nuits d’été, où  rien qu’à regarder le ciel, le cœur au bord de l’âme, nous avons la preuve probante et quasi irréfutable de « l’Ordre Universel ! Il n’est certes pas aussi évident de prouver que l’Homme doit jouer un rôle dans ce grandiose ballet cosmique. Et pourtant, il ne peut en être autrement !
 

Cet équilibre parfait ne peut se concevoir que s’il y a un aménagement rigoureux de tous les composants,... matériels et immatériels du cosmos. Car c’est en effet, cette symbiose ’matérielle-immatérielle’ qui fait avancer le Monde, comme un moteur à deux temps, qui génère l’énergie nécessaire pour faire tourner la machine !
Et l’Homme, système complexe s’il en est, et possédant de surcroît, intelligence et esprit, se doit de prendre conscience, que faisant partie intégrante de l’Univers, il est dans l’obligation d’en respecter les ordres et les lois homéostatiques.
 

 

On peut admettre, qu’à notre époque encore, ce langage quelque peu hermétique puisse être assez mal assimilé par les cartésiens du ‘cerveau gauche’ ! Mais les choses avancent, et la venue ce mois-ci, du DALAÏ-LAMA au Zénith de TOULOUSE, en est une preuve tangible ! Venir du TIBET pour participer et surtout animer : « Les Journées Spirituelles de France », prouve bien, l’ouverture vers ......« l’Esprit Humain »

 

 

L’Homme dans l’Univers.

En sachant que si toutes choses animées et inanimées concourent à l’homéostasie générale, il doit y avoir en plus, pour les choses animées, c'est-à-dire pour tous les Etres vivants, une production inconsciente et, bien évidemment immatérielle, ondes, influx ou rayonnements psychiques, ou mieux une énergie subtile destinée à l’univers dans lequel nous vivons. Cette hypothèse, qui de nos jours devient une vérité pour de plus en plus de monde, notamment dans les milieux scientifiques, est bien sûr encore indiscernable et invérifiable dans l’état actuel de nos connaissances. C’est pourtant par elle que nous pourrons un jour expliquer certaines intuitions et sensations fugitives d’une étroite relation entre l’Homme et l’Univers, ou avoir la confirmation de l’existence de l’âme, de l’inconscient collectif, de l’ardente nécessité de notre spiritualité, et de la réalité d’une destinée cosmique de l’humanité.

 

Mais cette destinée que nous avons à accomplir est-elle encore à venir...ou sommes-nous  déjà dans la voie ? Car en effet, de deux choses l’une : soit nous l’accomplissons déjà sans le savoir, soit nous devons encore l’accomplir ! Cela, peut-être parce que nous, Hommes, nous ne sommes pas encore prêts, ou parce que tout simplement ce n’est pas encore pour nous, l’heure d’entrer dans l’action qui nous est réservé. Personnellement, je pencherais pour la première éventualité, et je crois que ce n’est que lorsque  nous aurons atteint un certain niveau de notre développement cérébral, que nous pourrons prétendre accomplir notre destinée. Et que l’Humanité aura un rôle cosmique à jouer ! Mais il est possible aussi que nous soyons en mesure de jouer deux rôles à la fois : l’un personnel et l’autre universel.

 

 

 

Un Exemple,...les Abeilles.

Il est possible en effet, qu’à l’image de nombreux Etres vivants de race inférieure, nous accomplissions déjà, sans le savoir, une tâche cosmique. Cela peut surprendre quelque peu, mais il n’y aurait là, rien d’étonnant. Sans nous étendre trop, prenons l’exemple des abeilles ! A première vue, ces piquantes demoiselles ne butinent le pollen des fleurs que pour assurer leur subsistance, et produire du miel et de la cire, pour assurer leur survie et celle de leur espèce. (C’est certainement, ce qu’elles « croient »  elles aussi). Ce pourrait être leur rôle, disons personnel et égoïste ! Mais ce qui est remarquable, c’est que dans le même temps qu’elles réalisent leur travail, disons ‘alimentaire’,.....les

 

abeilles, fécondent en même temps les fleurs ! Parce qu’en même temps qu’elles les butinent, elles transportent le pollen, des étamines mâles jusqu’aux pistils femelles, assurant ainsi, sans le savoir et sans le vouloir, la fécondation et la reproduction de nombreuses espèces végétales, notamment les arbres fruitiers. Cette action de fécondation inconsciente, pourrait être considérée comme le « destin cosmique » des abeilles ! Par cet exemple, certainement multiplié à l’infini, dans tout l’Univers, on mesure toute la fragilité de la chaîne écologique. 

 

 

 

Le Destin des Hommes.

Pour ce qui concerne les Hommes, ce rôle pour ainsi dire « masqué », que nous devons certainement jouer à notre insu, pourrait être également d’ordre physique ou matériel. Mais pour nous qui sommes, du moins nous le pensons tous, les ‘Etres’, les plus évolués de la Terre, notre rôle doit, en toute logique, avoir une grande importance au niveau planétaire ! Pour ce rôle, physique et inconscient, qui doit être le notre, j’émets une hypothèse que je ne développerais pas, faute de connaissances suffisantes en la matière. Effleurons néanmoins le sujet :

Aujourd’hui, de nombreux scientifiques pensent que si le deuxième principe de la thermo dynamique était applicable à l’Univers, le Monde irait inexorablement à sa fin, par le développement de l’entropie généralisée ! Ce nivellement inéluctable de toutes choses et de toutes énergies, de plus en plus proche de zéro, marquerait l’annihilation de tous les organismes physiques, de la matière, des planètes et donc de l’Univers. Pourquoi, alors, ne pas imaginer que la Nature ait à un moment donné, créer sur chaque Planète,une espèce d’êtres vivants, dont l’un des rôles serait d’éviter cette entropie fatale !

Comment ? ....Mais justement, par une activité incessante, par une transformation permanente de tous les éléments de la surface de la Terre. Ainsi, partant de la matière inerte, mise en œuvre par la conjonction de leur Travail, de leur Intelligence et de leur Esprit, les Hommes, bâtissent .....des ponts, des immeubles,  des tunnels, des engins, etc....développent des réseaux d’ondes cosmiques, animent les planètes, etc,....afin que l’homogénéité entropique, synonyme de mort, cède la place à une hétérogénéité généralisée qui est signe de vie ! C’est ainsi que sur Terre, après des essais infructueux, réalisés par des monstres antédiluviens, dinosaures et autres diplodocus, la Nature aurait créé des petits ‘Etres’, appelés ‘Hommes’, pour accomplir cette tâche cosmique, et vraiment incroyable. Car, sans les Hommes, la Planète serait peut-être encore aujourd’hui, aussi lisse qu’une boule de billard !

 

 

 

L’Homme et « l’Energie Vitale

Par cette hypothèse ‘entropique’ se comprendraient mieux les raisons de ‘l’Elan Vital’ qui pousse l’Humanité, à aller toujours plus loin, plus haut et plus vite. Nous retrouverions là également, les raisons profondes du développement du matérialisme, de la technologie et de l’industrie, qui contre vents et marées s’est toujours imposé aux philosophies ‘esprituelles’, cogitées par les Hommes. Parce qu’à notre rôle visible, physique et matériel que nous devons certainement accomplir, doit s’ajouter en toute logique, un rôle disons prédominant, psychique et immatériel, parfaitement adapté aux facultés supérieures de l’Espèce humaine, et à ses liaisons avec l’Univers. Rôle, que peut-être, comme nous l’avons dit, nous remplissons déjà sans le savoir, et pour lequel nous devons nous perfectionner, pour maîtriser de façon plus efficace notre destinée cosmique.

Dans ce domaine, encore inconnu pour nous, nous aurons à travailler de façon plus scientifique, sur certaines facultés humaines encore en jachères aujourd’hui : l’Attention, la Concentration, la méditation, ..... de développer nos pouvoirs intérieurs ! Car par l’évolution en cours, de l’Humanité vers plus de matière grise, apparaît les besoins du développement de notre ‘mental’, et d’autres possibilités latentes chez les Hommes, pour les élever à des niveaux supérieurs. Ceci, afin d’être à même d’accomplir la destinée cosmique, pour laquelle ils ont été programmés, depuis l’aube des temps 
!

Et ainsi, notre apport psychique supplémentaire, pourrait compenser la perte de l’entropie physique perdue, menant à un équilibre, duquel pourrait découler une ‘loi universelle’, stipulant, que toute diminution d’énergie dans un domaine, soit compensée par une augmentation dans le domaine opposé ;  Afin, qu’il y ait toujours un équilibre constant.

                          (Energie . Matérielle)   x   (Energie – Immatérielle)    =   Constant

 

 

 

Le Pouvoir de l’Esprit.

Et à présent, le plus important pour l’Humanité, c’est d’accroître ses facultés ‘esprituelles’ et aussi mentales, afin d’avoir le maximum de chances de parvenir  à un équilibre physique et psychique, optimal ! Comprenons en effet, que si

l’aspect physique des Hommes, a très peu changé pendant ces derniers millénaires, c’est que leur évolution, essentiellement psychique se passe dans leur tête et, ....bien sûr, cela ne se voit pas ! Mais c’est là, que se situent, en potentiel, les facultés qu’ils doivent développer pour jouer leur rôle futur de Citoyen de la planète Terre, élément intégré du Cosmos !

Répétons-le, la quintessence de l’Homme, n’est pas dans son corps, mais dans son esprit ; N’est pas dans son physique, mais dans son psychisme. Mais il faut bien reconnaître, que si aujourd’hui, nous avons décuplé nos capacités physiques et intellectuelles, d’une manière peut-être exagérée, nous avons très peu fait dans le domaine du Spirituel et du Mental, pour lesquels nous avons, à présent un énorme retard à rattraper. A notre époque et depuis longtemps déjà, il n’est pas facile de parler ‘d’Ame’ et de ‘Spiritualité’. Et pourtant, comme l’avait prédit André Malraux, ces concepts vont être les bases fondamentales du Troisième Millénaire. Mais il nous faut comprendre que l’on peut avoir une intense vie spirituelle, sans être forcément un religieux, tel qu’on l’entend habituellement. Il y aurait lieu, je crois, de modifier quelque peu, la signification populaire que l’on donne à ces mots. ( d’où notre néo-logisme « Esprituel »).

 

 

Les Hommes,.... Poussières d’Etoiles.

On peut croire ou,....ne pas croire  en l’Âme, mais lorsqu ‘elle hurle, de joie, d’amour, de bonheur, mais aussi parfois malheureusement , de souffrance et de douleur,......aussi athée que l’on soit, on sent bien  que nous ne sommes pas seuls et abandonnés sur cette Terre ! ‘Poussières d’étoiles’, nous sommes reliés en permanence à l’Univers ! Cette reconnaissance d’être, c’est tout simplement la « Conscience de Soi » ; De soi et des autres aussi, et en conséquence  nous devons avoir conscience que nos comportements et nos actions, influent toujours, en bien ou en mal, sur Autrui, sur l’Environnement et sur le Cosmos ! Le jour, où les Hommes sauront « conscientiser » leurs actes, leurs énergies et leurs forces,... l’Humanité sera sauvée. Le jour où, comme disait Rabelais, nous saurons apporter de la conscience,..... dans la science et .....dans nos progrès, nous pourrons alors envisager notre odyssée cosmique.

 

 

 

                                                                       Raymond MONEDI     

                                                                             Août   2 011

 

* De mon livre « AFIN QUE NUL NE PLEURE »  publié chez Buchet-Chastel       

 

 

 
 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

Sommaire

Fermer la fenêtre