META PHILO OCTOBRE 2006

Fermer la fenêtre


 

Une ‘Faille Cérébrale’
source de tous les malheurs de l’Humanité

DES  CRAPAUDS  MENENT  LE  MONDE

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce 3ème Millénaire a très mal commencé. Aux nombreuses catastrophes  naturelles : tremblements de terre, tsunamis, ouragans et autres inondations, que nous ne pouvons que subir, s’ajoutent les innommables catastrophes humaines : guerres, guérillas, attentats et autres violences et assassinats organisés, qui sont provoqués par la folie extrême des hommes.



Attentats et Guerres souterraines
Et sur ce plan là, on peut dire que notre siècle a bien démarré. La grande inauguration qui, par son ampleur, a coupé le souffle au Monde entier, a eu lieu en Amérique le 11 Septembre 2 001. Et depuis, des actions de moindres envergures : Karachi en 2 002, Madrid en 2 004, et Londres en 2 005, laissent mal augurer de l’avenir. C’est ainsi qu’aujourd’hui une peur latente s’installe dans les esprits et la planète entière s’agite de plus en plus, au point qu’une guerre Mondiale, qui n’ose pas encore dire son nom, commence à se mettre insidieusement en place dans la région du Proche et Moyen Orient. Car pour peu que l’on y réfléchisse, on comprend bien que là bas, ce sont les grands Pays riches qui se font la guerre, par Pays pauvres interposés. Parce que se sont bien, l’Amérique, la Russie, l’Iran, la Syrie, et  d’autres certainement, qui en spéculant sur des résultats géopolitiques et pétrolifères à venir, soutiennent et payent largement les Pays combattants.

Des Comportements incohérents et suicidaires
De tels comportements sont proprement scandaleux, inadmissibles et pour tout dire, totalement incompréhensibles. Comment peut-on comprendre en effet, qu’au niveau d’évolution générale auquel est parvenue l’Humanité aujourd’hui, notre Planète soit toujours à feu et à sang ? Comment peut-on comprendre que de nos jours, l’injustice et le malheur règne en permanence sur la Terre ! Comment peut-on comprendre encore, qu’avec notre fantastique développement qui a suivi le siècle des lumières, trois-quarts des Terriens vivent toujours dans l’obscurantisme ! Et pour finir, comment comprendre l’assourdissante cacophonie qui règne dans les dialogues des responsables du Monde. Ces soit disants humanistes, qui on le voit bien, se foutent totalement de l’O. N. U. pour ne penser qu’à leur seule Nation. Peu d’entre eux ont compris que les temps étaient révolus, où l’on pouvait penser faire, égoïstement, le bonheur que de son Pays ;  A présent, il faut aussi et surtout comprendre, que la Mondialisation aidant, le bonheur des Hommes sera planétaire ou ne sera pas !

Il doit y avoir une « FAILLE » quelque part. 
NON ! Cela n’est pas normal ! Il n’est quand même pas normal que tous ces malheurs, ces guerres, ces crimes, ces attentats, cette misère généralisée et tout ce machiavélisme ambiant, soient, ’ad vitam aeternam‘, la funeste destinée des Hommes. Il n’est pas possible que le Créateur, qu’on l’appelle Dieu, Yahvé ou Allah, ou même ‘Athée,’ ait créé l’humanité pour l’accabler de malheurs, pour se repaître de ses souffrances ! Cela est totalement inconcevable ! Il doit y avoir une ‘faille’ quelque part !
Une ‘faille’ rédhibitoire que l’homme, dans la folle accélération de son absurde fuite en avant, n’a jamais pris le temps d’identifier. Pourtant, si nous nous arrêtions un court instant au bord du chemin de la vie et que nous réfléchissions, nous comprendrions de suite que si nos malheurs ne proviennent pas  de notre Créateur, ils ne peuvent provenir que de nous, les Hommes ! Et à ce niveau là, il ne peut s’agir que d’un trouble de fonctionnement de notre cerveau lui-même ! D’une ‘faille cérébrale’  qui, depuis l’aube des temps, provoque chez certains Individus, des comportements inadaptés pouvant générer de monstrueuses mésententes au sein de l’Humanité ! Réfléchissons encore un peu.

L’Homme possède Trois Cerveaux en Un.
C’est le biologiste  Paul MacLean qui dans une publication de 1 949, avança sa fameuse théorie du « cerveau Tri-Unique ». Au cours de son évolution, le cerveau des primates s’est développé selon  trois cérébro-types : d’abord le premier, le ‘cerveau primitif’, dit le reptilien, puis le second, le ‘cerveau limbique’ ou émotionnel et pour terminer le ‘cerveau supérieur’, dit le cortical. C’est ainsi qu’au stade actuel, l’homme possède en fait trois cerveaux, qui se sont superposés au fur et à mesure de son évolution. Et l’important est de savoir que ces cerveaux, pourtant étroitement liés et interconnectés entre eux, peuvent néanmoins, opérer indépendamment les uns des autres.  Nous avons donc, par ordre d’apparition (1) :

Le ‘cerveau primitif’ ou archaïque ou reptilien,
est le siège des instincts les plus primaires, la reproduction et la conservation de l’Espèce, l’agressivité, la peur, la colère ,les pulsions, etc… Il ne connaît pas les sentiments, mais possède le sens du territoire, et le besoin de rituels. Il admet la hiérarchie dominants-dominés et la supériorité. Caractéristiques principales : Le cerveau reptilien, étant ‘pré-programmé’ une fois pour toute, il lui est totalement  impossible de s’adapter, d’évoluer ou de se perfectionner. Il est immuable. De plus il ne connaît pas la finalité de ses actions. Il peut néanmoins réagir seul,… mais il ne réfléchit pas !

 Le ‘cerveau limbique’ ou émotionnel, ou mammalien,
est le siège des sentiments, de la vie affective, des convictions et des croyances. Il a le sens des relations aux autres, du statut social et de l’intégration dans le groupe. Recherche de la sécurité et de la survie, par une meilleure adaptation à l’environnement. C’est le centre de nos valeurs culturelles, de nos religions et de nos traditions. Il se développe de façon binaire, le bien et le mal, la réussite et l’échec,  etc…
Caractéristiques principales : Le cerveau limbique, lui, peut s’adapter et évoluer lentement. Il ne comprend rien à la logique, mais il évolue en tirant profit des expériences vécues, réussies ou non, qu’il garde en mémoire. Il fait agir d’abord,...et réfléchit ensuite !

Le ‘cerveau cortical’ ou le cortex supérieur,
qui existe uniquement chez les êtres les plus évolués, est le siège de l’intelligence, de la logique et du raisonnement, ainsi que du complexe cognitif. C’est également le siège du langage, de la pensée abstraite et de l’imagination créatrice. C’est là aussi que se trouve la conscience de SOI  et son MOI. De plus, tel un ordinateur, il analyse, classe et stocke toutes les données qu’il reçoit. Caractéristiques principales : Le cortex supérieur, lui par contre, peut s’adapter et évoluer de façon fantastique. C’est par sa malléabilité exceptionnelle qu’il génère les immenses progrès scientifiques et techniques qui font avancer l’humanité ! Et lui, et lui seul, s’il n’est pas contrarié par les deux autres cerveaux,…peut réfléchir avant d’agir !

 

La Mésentente … de nos trois Cerveaux
Par ce bref rappel du fonctionnement du cerveau humain, nous pouvons en déduire de multiples conséquences, bénéfiques ou maléfiques, pour la survie de la planète. Déductions qui nous permettront de poser une ‘incroyable hypothèse’, qui pourrait expliquer les raisons de nos mésententes perpétuelles, de nos guerres à répétitions et des malheurs dont l’humanité souffre depuis son origine.  

      a ) L’intelligence dominée par la sauvagerie reptilienne. Les ‘cerveaux supérieurs’ ou cortical de l’Espèce Humaine peuvent, par leur imagination et leur intelligence, inventer et fabriquer des matériels, des machines et des armes les plus perfectionnées, les plus sophistiquées et donc les plus meurtrières qui soit. Par contre, l’utilisation de ces armes de destructions massives, sont décidées par nos ‘cerveaux primitifs’, aux instincts les plus bas, qui ne se préoccupent même pas des répercussions de leurs actions. Par des ‘cerveaux archaïques’, exactement comme ceux que possèdent encore de nos jours, les reptiles, les crocodiles, les batraciens et bien sûr les ….crapauds. C’est ainsi que depuis l’aube des temps, le Monde est une véritable crapaudière, où seule la loi sauvage du plus fort prime, et où le  malheur des hommes est donc assuré à vie 

     b )  Des exemples  désastreux  de dialogues de sourds. Pour qu’une discussion ou une réunion soit efficiente, il faut impérativement que les échanges entre les Participants, aient lieu au même niveau cérébral. Toutes discussions ou concertations qui ne se font pas au même niveau mental n’ont aucune chance d’aboutir. Si par exemple, alors que vous êtes en état mental ‘Cortical’ vous discutez avec un interlocuteur, qui lui est en état mental ‘Primitif’, vous avez peu de chance de parvenir à un accord et si par hasard, vous y parveniez, il y a là, de fortes chances pour que cet accord ne soit pas respecté. Il en sera de même, si toujours en état ‘Cortical’, c'est-à-dire logique et pragmatique, vous cherchiez une entente avec une personne en niveau intermédiaire ‘Limbique’, qui ne vous parlera que de bons sentiments, de religion, de traditions ou de communautarisme, les négociations seront difficiles. Et si par contre, toujours dans cet état ‘Limbique’, quelque peu religieux, des personnes s’entendent bien avec des individus en état d’esprit ‘Reptilien’, bonjour … les attentats !

Comment voulez-vous, dans ces conditions, que dans les rencontres Nationales et surtout Internationales, genre grandes messes de l’O.N.U. ou de l’O. M. C., où il y a toujours une partie de l’assistance qui est dans un niveau mental ‘Supérieur’ (cortical), une autre partie dans un niveau mental ‘Limbique’, (émotionnel) et la dernière partie en niveau Primitif (reptilien), que l’on puisse parvenir à un accord général, franc et loyal ? C’est ainsi que depuis toujours, la Communauté Internationale joue au poker-menteur.

 

Confirmons l’hypothèse d’une ‘ Faille cérébrale’
Aujourd’hui, force nous est de nous rendre à l’évidence : « De par la constitution passée et actuelle de son cerveau, l’Homme n’a jamais pu et ne pourra jamais parvenir au bonheur ». Cette incapacité psycho-physique provient d’une différence fondamentale entre les fonctionnements de nos trois cerveaux. Exactement entre le cerveau ‘Primitif’, disons d’origine, et les deux autres cerveaux : ‘le Limbique’ et le ‘Cortical’. Ces deux cerveaux complémentaires ont, comme nous l’avons vu, certainement parce qu’ils sont plus récents et, peut-être plus modernes, l’énorme avantage de pouvoir s’adapter à l’évolution même de l’Espèce Humaine. Alors que par contre, le cerveau Primitif, le reptilien, lui, est totalement figé, totalement immuable ! Tel qu’il vous a été donné, pré-programmé, à votre naissance, tel vous le rendez à votre mort ! Ce qui, malheureusement, revient à énoncer cette monstruosité : … « que tous les individus qui viennent au Monde, dotés d’un cerveau ’primitif’ réellement reptilien, seront faux, violents, méchants et malfaisants,…toute leur vie ! »

Là est la faille ! Car c’est de cette impossibilité biologique d’adaptation de notre cerveau primitif, à la vie sociétale que viennent tous les malheurs de l’humanité ! Parce que, à quoi bon parfaire toutes nos qualités humaines, à quoi bon policer au maximum nos esprits et nos mentalités, si au tréfonds de nous-mêmes nous avons conservé notre cerveau de reptile apeuré ou de crocodile affamé (de pain ou d’argent)?  Ne serions-nous encore, en ce début de 3eme Millénaire, que des animaux sauvages costumés et cravatés ? Et pour peu que nous analysions l’histoire de l’Humanité, à voir ce qui s’est passé et ce qui se passe toujours aujourd’hui, il ne fait aucun doute, qu’il en est ainsi ; Le Monde est dirigé par des cerveaux humains, dont certains sont bien proches de ceux des crapauds.

Après le Q. I. et le Q. E.,  inventons le ‘Q. R.’
Il est évident que sur les six Milliards environ de Terriens qui habitent la Planète, tous n’ont pas été dotés d’un cerveau ‘Primitif’ reptilien, dangereux ou malfaisant. Il est heureux qu’une  forte majorité ait été équipée dés le départ de cerveaux primitifs, dont la programmation initiale doit sensiblement correspondre aux normes de l’homme moyen. Malheureusement, la barbarie étant toujours plus forte que la sagesse, on pourrait supposer, que seulement un Million de Terriens dotés d’un ‘cerveau archaïque’ de nature réellement reptilienne, serait à même de pourrir le Monde entier !

Il ne serait d’ailleurs pas très compliqué, avec nos connaissances actuelles de déceler ces cerveaux nuisibles. En effet, nos érudits qui ont déjà créé de nombreuses tables d’évaluations, notamment celles du Quotient Intellectuel, le fameux Q. I. et  le Quotient Emotionnel, le récent Q. E., doivent pouvoir très facilement inventer la table du Q. R., le ‘Quotient Reptilien’. Il serait d’ailleurs intéressant pour confirmer les tests, de comparer le Q.R. de quelques Hommes normaux, avec le Q.R. de quelques Terroristes, ainsi qu’avec, par curiosité, de quelques Protagonistes du CAC  40.

Comment prévenir les cerveaux reptiliens ?
On comprend que l’identification de ces êtres dangereux est impérative. D’abord pour les éliminer de la vie sociétale et ensuite pour les bonifier, les normaliser et les adapter. Les adapter oui, mais comment ? Puisque par nature ils sont inadaptables ! Hier et aujourd’hui, oui bien sûr, mais demain ? Peut-être que les fantastiques progrès que nous réalisons actuellement dans le domaine des neuro-sciences, nous permettrons d’y parvenir dans un proche avenir.

Depuis quelques années, des collaborations s’organisent enfin, entre les chercheurs scientifiques rationnels d’Occident et les praticiens de ‘méthodes spirituelles’, venant de l’Orient. Ces méthodes de développement du mental, la méditation, l’auto-Hypnose, le Rythme Alpha (2), qui favorise les relations ‘Conscient/Subconscient’, intéressent fortement les Instituts de recherches Américains, notamment le Mind and Life Institute et le Massachusetts Institute of Technology, le fameux ‘MIT’.
On envisage même d’instaurer dans les écoles, dés la maternelle, une initiation à l’éducation mentale.

Et pourquoi pas ? Pourquoi, ne pas tenter d’éradiquer la violence et la délinquance dés le plus jeune âge. Et pourquoi de même, ne pas tout essayer pour assouplir, civiliser et humaniser, tous nos cerveaux primitifs reptiliens. Il en va quand même du bonheur de l’Humanité.

Raymond  MONEDI
Octobre 2006

 

(1) Selon les travaux de : P. MacLean, A. Koestler, H. Laborit, M. Auroux, etc …
(2) Lire mon livre : « Tu seras un LEADER…mon fils »  Editeur,  La SOCIETE des ECRIVAINS

 

 Vous avez quelques chose à dire ?                      (haut de page ^)

Si comme nous vous avez des moments de révolte, d’approbation ou tout simplement quelque chose à dire, qui s’inscrit dans la philosophie du « Cercle P.E.P. », veuillez l’exprimer dans un petit laïus de 15 lignes maximum et nous l’adresser. Nous le publierons dans notre prochain Bulletin. 

Contactez le cercle PEP

 

Fermer la fenêtre