La société et les hommes   

 

 

Pour  parvenir  à  la Paix  du  Monde,
LA SOLUTION,….C'EST "LE DROIT D'INGERENCE"

 

 


En ce début de millénaire, l'Humanité est complètement déboussolée. Alors que par nos progrès techniques, économiques et culturels, le bonheur pourrait s'étendre à la terre entière, nous perpétuons toujours les guérillas, les guerres de religions et autres conflits armés. Et si l'on peut comprendre ces combats absurdes et fratricides, lorsqu'ils se déroulent dans des Pays quelque peu immatures sur le plan sociétal, cela est totalement inadmissible pour des Pays que l'on dit civilisés. C'est le cas actuellement pour les U.S.A. qui ont déclaré la guerre à l'IRAK.

     

 

Planète, ATTENTION, Danger ! 

Cette décision irréfléchie prise quasi unilatéralement par la Nation la plus puissante de la Terre, est d'autant plus inquiétante que l'opinion du reste du Monde s'élevait contre cet absurde conflit. Il nous faut réagir de toute urgence. Car rien n'empêche qu'après sa facile victoire, 'l'Empire U.S.', prenant conscience de son énorme supériorité militaire, n'ait l'ambition de poursuivre sa chevauchée hégémonique. Après l'IRAK, la SYRIE ? Et ensuite ….. ? Surtout qu'ils ont trouvé l'alibi idéal, Il leur suffit de crier haro sur les Pays qu'ils convoitent et de les accuser de tous les péchés meurtriers de la Terre. Quel cynisme, quand on sait que les Américains possèdent eux aussi, des armes de destruction massives. Avec la différence que les leurs, plus perfectionnées et plus sophistiquées sont les plus meurtrières au Monde.

Engluées dans nos problèmes quotidiens, nous ne regardons pas plus loin que le bout… de nos frontières. Mais pour peu que l'on réfléchisse au stock de matériel de guerre que se sont construit les Yankees, certainement l'équivalent de celui de toutes les autres Nations réunies, et aux mauvaises utilisations qu'ils pourraient en faire, cela fait froid dans le dos. Ils parlent démocratie mais ils pensent hégémonie ! Les accords de YALTA, si critiqués parce qu'ils avaient divisé le Monde en deux blocs, avaient eu au moins l'avantage (même si c'était par la crainte et la contrainte) d'imposer un certain Ordre Mondial. A présent il n'y a plus rien ! Et laisser le Monde d'aujourd'hui se gérer par une seule et unique loi, qui donne à tous les Pays de la Terre, "la liberté de disposer d'eux-mêmes", sans tenir compte des autres, est totalement absurde et suicidaire !

 

Pour Un "Comité des Sages Mondial" . 

Croire que l'on peut encore à notre époque, régler les rivalités entre les clans, les tribus ou les Pays, à coups d'interventions militaires témoigne de l'incompétence des responsables du Monde. Il faut savoir que toute victoire acquise par l'étalage ou l'usage de la force armée, génère chez les peuples battus, la haine, l'amertume et l'esprit de revanche. C'est à dire que toute guerre porte en elle-même tous les germes de tueries futures. Tous les problèmes récurrent qui secouent les peuples depuis l'aube des temps : les altérités ethniques, le racisme, les religions, la xénophobie, et les ambitions d'hégémonie des plus puissants, le prouvent bien . On ne peut plus laisser les Nations agir en toute liberté, sans penser aux répercussions de leurs actes sur le reste du Monde ! Avec le développement de la mondialisation, nous devons comprendre que chaque Pays n'est qu'un 'copropriétaire' de la Planète, et que, comme dans toute copropriété ou collectivité, la liberté de chacun ne doit pas empiéter sur celle des autres ! La résolution des problèmes, la cohabitation harmonieuse entre voisins et le respect des règlements, sont de la responsabilité d'un 'Conseil Syndical de copropriété', élu et accepté par tous.

Qu'au niveau de civilisation atteint par l'Humanité aujourd'hui, nous ne parvenions pas à instaurer sur Terre ce même genre de disposition, simple et logique, dépasse l'entendement ! 

Bien sûr, cette proposition de créer un "Conseil Syndical Mondial" n'est pas nouvelle, et semblera même naïve, et éculée pour beaucoup. Après le peu d'efficacité de feue la 'Société des Nations', le fameux "machin" du Général De Gaulle, on se gausse toujours de l'O.N.U. en lui reprochant ses faibles moyens d'actions et son impéritie. Mais comment peut-il en être autrement lorsque par ignorance des faits, l'on ne peut intervenir qu'après l'éclatement des conflits. On ne peut bien manager que si l'on peut anticiper les problèmes. Il est toujours plus facile de prévenir que de guérir ! Mais pour anticiper efficacement, il faut être bien informé et pour qu'il soit bien informé, il faut que ce 'Conseil Mondial' ait impérativement un droit de regard, ou mieux un "Droit d'Ingérence", sur tout ce qui se passe dans tous les Pays de la Planète, petits et grands. C'est la condition sine qua non, pour que cet 'Organisme Suprême', puisse avoir son autorité reconnue et acceptée de tous. Et pour que cette autorité soit forte il est impératif qu'il soit le seul au Monde à posséder ce 'Droit d'ingérence', et le seul à pouvoir s'en servir. !

L'Inéluctable Droit d'Ingérence

L'acceptation de ce droit ne sera certes pas facile à obtenir, mais ce dont on peut être certain c'est que tous les Pays qui crieront le plus sur l'ingérence, seront ceux qui n'auront pas leur conscience bien nette : tous les régimes totalitaires, les tyrans, les dictateurs, en un mot les Dirigeants voyous qui ne respectent pas les Droits de l'Homme, les Droits de l'Humanité et de la Planète. On pense bien sûr aux petits Etats, mais n'oublions pas les grandes Nations dont certains comportements cachés sont loin d'être exemplaires!

Pourtant à notre époque, par le développement de la Mondialisation du commerce et de l'économie, par le développement des communications, tant matérielles qu'informationnelles, plus aucun Pays ne peut vivre caché. Et qu'on le veuille ou non, la nécessité d'une instance suprême de régulation mondiale, avec 'Droit d'Ingérence', va vite devenir inéluctable ! Si nous avions su le faire, il y a quelques décennies, que de conflits aurions nous évité. Si dans les années 80/90 ce Comité avait connu les ambitions de l'IRAK de construire un immense canon et d'avoir la bombe atomique, il est certain que la première guerre du Golfe, ni l'actuelle, n'auraient eu lieu . 

L'Espoir par les Sociétés Civiles
Pour les grandes puissances, il est évident qu'elles n'accepteront jamais d'entrée l'instauration d'un tel 'Organisme Suprême' qui en les surveillant, limiterait leur liberté d'agir. Notamment leurs actions malfaisantes pour la communauté internationale. Aujourd'hui bien sûr, mais demain ? Les Dirigeants bien sûr, mais les Peuples, les Sociétés Civiles ? Parce que, même si personne n'y a porté une grande attention, les divergences de philosophies qui ont opposé les Peuples à leurs Elus, à l'occasion de l'absurde guerre U.S.A. / IRAK, est très symptomatique.. Lorsque dans un Pays l'on voit, du haut de leurs tribunes les Dirigeants hurler pour faire la guerre, alors qu'en même temps ceux qui les ont élus, défilent dans la rue, pour ne pas la faire, on n'a pas le droit de parler de Démocratie ! Ou alors de 'Démocratie Monarchique'. Parce que dés qu'il est élu, très démocratiquement bien sûr et même si son décompte de voix est sujet à caution, le nouveau Monarque fait ce qu'il veut, sans s'occuper de ce que pensent ses Sujets-Citoyens.

Comment nos chevaliers de l'apocalypse, d'Amérique, d'Angleterre, d'Espagne et d'Italie, osent-ils prêcher la Démocratie et parler de l'étendre à la Terre entière, lorsque dans leur propre Pays ils n'écoutent pas la voix de leur peuple! Mais pour la première fois peut-être, des "Sociétés Civiles" de tous les coins du Monde, même des Nations pro-guerre, sont descendues dans la rue pour manifester leur total désaccord à leurs Elus. Ces immenses actions de masse, qui ont regroupé plusieurs millions de personnes, sont de bonne augure pour l'avenir l'Humanité!

En effet, après avoir pris conscience de leur puissance, si tous les Peuples du Monde voulaient se donner la main, un Organisme Mondial avec Droit d'Ingérence, pourrait être instauré demain ! Car en fin de compte, la Paix du Monde est plus l'affaire des Peuples, que de leurs Dirigeants

 

  Raymond  MONEDI
  Mai  2003

 

 

 

 

Oeuvrer pour de grandes réformes dans le domaine de la Société 
est aussi un des rôles que s’est fixé le  « Cercle P. E. P. »

   

Page suivante

     

 Sommaire     Travail     Richesses     Savoir     Société     Plan du site                    
  Cercle PEP   Contact général     Liste des contacts     News    Cogitodrome    
Documenthèque     Liens 

Cercle PEP 

Références

 Nos références 

-V9-1- 3/04/02
webmaster