La société et les hommes   

 

  Et si la raison profonde était la misère du Monde  

 

 


"Vous voulez les pauvres secourus, moi je veux la misère supprimée"
VICTOR HUGO 

La 'main invisible' a encore agi ! Mais cette fois-ci, cette ' main', qui dans la théorie du ' Néolibéralisme' assure la régulation des marchés a frappé fort, très fort ! Comme s'il devenait urgent de faire prendre conscience aux maîtres des finances planétaires, que leurs ambitions excessives provoquaient des déséquilibres économiques mondiaux par trop dangereux. 

Et si l'on ne veut pas que d'autres attaques terroristes ne se renouvellent dans les Pays Occidentaux, il faut que nous passions rapidement à une philosophie de partage plus équitable des richesses de la Planète. C'est à dire, passer d'une ' Mondialisation Business' génératrice d'inégalités et d'injustices, à une ' Mondialisation plus Humanisée' ! C'est à présent pour l'Humanité une question de vie ou de mort ! Et pour la mort, cela vient de commencer !

  Des représailles oui, mais après ? Dans l'immédiat, c'est bien sûr l'élaboration d'une terrible vengeance ! Même si ce n'est pas la bonne solution elle est inévitable. Même si l'on sait qu'il y a un le risque énorme d'enclencher l'engrenage infernal d'une tragédie apocalyptique future. De tels crimes ne peuvent restés impunis. Il faut rassurer son peuple et faire peur aux autres ! On n'y peut rien, c'est humain. Personne n'est Jésus pour tendre l'autre joue ! 

Mais Après ? Après la riposte, il faudra bien se poser la vraie question, la question du ' POURQUOI' ? Le Pourquoi de ces actes terroristes contre l'Occident ? Le Pourquoi de tant de haine vis à vis de l'Amérique ? La cause primale pour tenter d'y remédier. Parce que, même s'il y a un 'milliardaire fou' qui tire les ficelles, il y a obligatoirement une raison, une méga-raison, pour pousser autant de gens à s'armer et à se révolter contre l'ordre mondial établi.


Une " guerre vitale globale".
Dans nos Pays riches, du haut de nos certitudes et de notre quant à soi, on tente bien parfois d'analyser, - oh, pas trop parce qu'au fond on s'en fout- , les raisons de cette guérilla permanente du Sud contre le Nord. Alors, on parle de 'guerre de civilisations', l'obscurantisme contre le savoir ; de 'guerre de religions', le Coran contre la Bible, au nom du même Dieu; ou de 'guerre économique', le travail contre la finance. Et ce n'est que récemment que l'on a commencé à comprendre qu'il s'agissait tout simplement d'une ' guerre vitale globale', la guerre des Pauvres contre les Riches. Car pour peu qu'on y réfléchisse, le ‘dénominateur commun’ de toutes les raisons qui créent de plus en plus de problèmes dans l'Humanité entière, c'est bien la Misère,... la Misère du Monde ! 

Il ne fait aucun doute en effet, que c'est dans le terreau de la misère, que naissent et prolifèrent le fanatisme et le terrorisme ! Car depuis toujours ce sont les religions qui donnent aux miséreux, leur raison d'être et leur dignité perdue ! Karl MARX l’avait très bien compris lui, lorsqu’il disait que : " la religion était l'opium du peuple ". Mais trop c'est trop, car ce sont les overdoses qui créent des ' fous de Dieu' ..., et aussi des kamikases ! 

Il n'est donc pas trop fort d'affirmer que c'est ' l'ultra-libéralisme' lui-même, qui en imposant misères, famines et souffrances, au reste du Monde, favorise le développement des fanatismes religieux, qui à leur tour génèrent le terrorisme international dont le but est de se venger des capitalistes. Faire souffrir pour souffrir à notre tour ? Ne serions nous pas, quelque peu 'Sado-Masos' nous les Occidentaux ? 

L'Information est mondialisée.
Cette 'guerre vitale' entre riches et pauvres, entre exploités et exploiteurs, perdure depuis l'aube des temps ! Seulement ce qui était accepté, lorsque l'on pouvait maintenir les peuples dans l'ignorance et l'obscurantisme, ne l'est plus aujourd'hui ! A présent, par le développement des moyens de communications, tout se sait. Grâce aux miracles des paraboles ( pas celles de la Bible, celles de la télé) tout le monde sait ce qui se passe d'un bout à l'autre de la planète, et connait dans tous les détails les conditions de vie du Nord comme du Sud. 

Pour ce qui nous concerne, lorsque, bien calés dans nos fauteuils, il nous arrive de voir par surprise, car nous ne les recherchons pas, des images insoutenables de pauvres squelettes ambulants qui marchent lentement de peur de casser leurs maigres os, et dont les Enfants, des gros ventres surmontés de deux grands yeux brillants bouffés par les mouches, meurrent inexorablement de faim, notre seule réaction est de zapper .... Zapper vite pour ne pas avoir l'appétit coupé, ou à se poser des questions embarassantes. Car nous, lorsque notre journée de travail accomplie, nous rentrons dans nos cocon bien chauds et bien douillets, c'est pour être tranquilles. On n'a que faire de la misère du Monde ! 

Mais à présent, les affamés de la terre aussi peuvent voir, par l'autre bout de la lorgnette télévisuelle, la qualité de la vie que nous avons dans les Pays riches. Aujourd'hui, des Milliards de miséreux du Tiers-Monde et des Millions de paumés du Quart-Monde, peuvent voir comment vit la Middle-class des Pays occidentaux, comment vivent les Bo-Bo et les nantis, sans même parler de la vie si honteuse de la 'Jet-Set'

Il y a seulement trente ans, une telle comparaison des conditions d'existence était impossible, et chacun pouvait se trouver heureux là où il était ! Mais aujourd'hui ? Alors, jalousie, envie, convoitise,...ou simple justice ? 


Pour un Partage Equitable.
On comprend dés lors que tout est différent ! On comprend l'insupportable sentiment de révolte que peuvent avoir au plus profond d'eux-mêmes, les laissés pour compte du Capitalisme mondial. On comprend la révolte des gueux ! Et la question qu'ils peuvent se poser : ' pourquoi eux et pas nous' ? Honte à nous, peuples égoïstes que le confort a rendu veules et passifs, d'avoir laissé se développer autant d'injustices, d'inégalités et de haines, sur notre planète. Dans un sens, nous pouvons dire que nous sommes les premiers responsables de la tragédie fratricide qui se prépare et qui risque de marquer l'An 1 de l'ère nouvelle. A moins que par un sursaut salutaire, nous mettions rapidement en place une nouvelle politique économique basée sur un " Partage Equitable du Progrès", c'est à dire des Richesses acquises par l'Humanité. Ce drame en effet, serait encore plus monstrueux s'il ne donnait pas à réfléchir ! 

Car si dans un premier temps, il faut agir pour châtier les coupables et tenter d'éradiquer le terrorisme par la force, il faut aussi et surtout, comprendre, que ' la loi du plus fort 'qui hier, a prévalu pour forger le Monde d'aujourd'hui, ne sera plus le meilleur moyen pour bâtir le Monde de demain. Le ' Monde meilleur de l'Ere Nouvelle' qui a commencé le 11 Septembre 2 001. 


Alors, pour notre futur proche, aux risques certains, méditons la morale qu’aurait pu nous écrire notre bon Jean de la FONTAINE :

« Fraternité et juste Partage,
Font plus que force ni que rage »

 Raymond MONEDI 
 Le Manager du Cercle P.E.P. 

P.S. Pour d'autres infos, visitez notre page : 
" Pour une Société Mondiale' ou l'avertissement gratuit des KURDES. 

 

 

Oeuvrer pour de grandes réformes dans le domaine de la Société 
est aussi un des rôles que s’est fixé le  « Cercle P. E. P. »

   

Page suivante

     

 Sommaire     Travail     Richesses     Savoir     Société     Plan du site                    
  Cercle PEP   Contact général     Liste des contacts     News    Cogitodrome    
Documenthèque     Liens 

Cercle PEP 

Références

 Nos références 

-V9-1- 3/04/02
webmaster