Le Travail et L'emploi   

 

LA   HONTE DES FANFARONS du CAC 40

 

 

Pauvre France, tes nantis te pillent sans vergogne ! Malgré ta molle économie, malgré tes 1000 milliards de déficit public, malgré l’incompétence de tes dirigeants, ou peut-être à cause de cela, tes riches eux, imperturbables, s‘enrichissent toujours davantage. Au point que la presse Nationale comme si elle en était elle-même choquée, en a fait largement état. Fait nouveau, à l’opacité passée succède une certaine transparence. A présent les grands patrons sont fiers de leurs exorbitants émoluments. Chez ces gens là Monsieur, plus qu’ailleurs, la morale fout le camp ! On prie le Dimanche et l’on pressure la semaine. Qu’importe les pauvres, le royaume des Cieux leur est ouvert ! «Alors que, si les chanceux du haut, prenaient un tant soit peu la peine de regarder réellement vivre les paumés du bas, ils ne pourraient qu’avoir HONTE des privilèges et des rémunérations pharaoniques qu’ils s’allouent et qui en fait, à ce niveau là, peuvent être considérés comme des détournements de biens sociaux ! »

HONTE, oui HONTE à vous, Dieux de l’Olympe de la finance, patrons des entreprises du CAC 40, pour accepter, des salaires et des avantages démesurés sous prétexte qu’ils sont justifiés par votre supériorité intellectuelle hors du commun. Et obnubilés par l’orgueil comme vous l’êtes tous, vous ne devez pas être loin de penser au fin fond de vous-mêmes, que puisque vos rémunérations sont équivalentes, en moyenne, à celles de 150 SMICARDS, que chacun d’entre vous est à lui seul, au moins supérieur à 150 Hommes salariés de base ? Allons donc Messieurs, un peu de modestie.

HONTE à vous, grands patrons de grands groupes, de vous être encore octroyés en 2 003, en plus de vos salaires délirants, de vos stock-options, de vos indemnités de départ ou de licenciement et autres avantages méconnus, une augmentation moyenne de 18 % ! Alors que le capital global du CAC 40 avait chuté de 33 % et que vos actionnaires n’avaient rien reçu, alors que les salariés n’ont eu que 2, 5 %, et que l’économie française est en déconfiture. Déconfiture dont, aux postes où vous êtes, vous devriez vous en sentir totalement responsables ! Si Honneur vous avez, bien sûr !

HONTE à vous, riches adorateurs du veau d’or, pour vouloir toujours plus d’argent, pour le thésauriser et l’entasser tant, que le reste de votre vie ne suffira pas pour le dépenser ! Attention, votre boulimie de richesses est souvent quelque peu anormale et même morbide. Si vous faisiez  une analyse de votre personnalité, vous verriez  que les comportements de certains d’entre vous relèvent de la pathologie. Mais rassurez-vous, la mégalomanie, l’orgueil exagéré, le délire des grandeurs, la surestimation de Soi, ça se soigne bien. La modestie, l’humilité et le sens du ‘partage équitable’ font souvent des miracles !

HONTE à vous, Etres Supposés Supérieurs, de croire que ce que vous avez fait, nul autre que vous n’aurait pu le faire et de penser que votre réussite vient uniquement de vos qualités et de vos compétences. Et la chance alors ? C’est drôle que vous n’en parliez jamais. Pourtant, toutes les enquêtes le prouvent, la réussite dépend très souvent d’un heureux concours de circonstances : il suffit d’être là au bon moment et au bon endroit ! C’était vous, ça aurait pu en être un autre, qui aurait peut-être fait mieux. Alors chance, compétences, ou opportunisme ? A vous de vous regarder dans la glace,… dans les yeux.

HONTE à vous en premier, Monsieur Lindsay Owen-Jones, pour vous octroyer le salaire le plus élevé de France. Vol légal que vous assumez en disant : « Je gagne beaucoup d’argent mais je le mérite » ! Avec vous,on peut-être certain que votre rémunération étant équivalente à celles de plus de 500 Hommes payés au SMIC, vous devez réellement croire à votre fameux slogan publicitaire :  « C’est parce que je ‘les’ vaux bien ». Mais vous vous imaginez Monsieur, 500 Hommes ? Cela dépasse l’entendement ! Il va falloir accroître la hauteur de vos portes afin que vous puissiez les passer sans  baisser la tête !

HONTE à vous encore, Monsieur Owen-Jones, PDG de l'Oréal, de gagner tout cet argent sur le dos de la gente féminine en la ‘forçant’, à l’aide d’une publicité outrancière, à acheter pour des millions et des milliards, de ‘produits de première inutilité’ ! Votre excuse est de faire gagner beaucoup d’argent à vos actionnaires, mais qui vous paient à eux et à vous, sinon les Femmes que vous manipulez !

HONTE à vous Messieurs, Michelin, Riboud, Bouygues, Ricard, Lagardère, les héritiers du CAC 40. Même si vous avez quelques compétences, croyez-vous que vous auriez les postes que vous avez si papa ne vous avait pas mis votre bâton de maréchal dans la giberne ? Croyez-vous que vous auriez  des rémunérations aussi injustifiées si vous aviez dû gravir tous les échelons un à un ? Un peu d’humilité quand même.

HONTE à vous  Monsieur Gandois, ancien patron des patrons et président du comité des hautes  rémunérations pour tenter d’expliquer l’inexplicable. Contrairement à ce que vous dites, si une performance exceptionnelle n’a pas de limites, une rémunération exceptionnelle, en a elle ! La limite de la décence, du respect d’autrui, et de l’honnêteté. Si l’on possède ces qualités morales bien sûr !

HONTE à vous, Messieurs Zacharias et Tchuruk, pour avoir été raillés et critiqués par vos pairs mêmes, aux motifs que vos émoluments, stocks-options ou autres avantages étaient excessifs et immérités. Vous ne pensez pas qu’avec un peu plus de modestie, vous retrouveriez votre estime et celle de vos pairs ! Savez-vous que l’on dit, que souvent plus on est riche à l’extérieur, plus on est pauvre de l’intérieur.

HONTE  à vous les banquiers, Messieurs Bouton, Mestrallet, Pébereau et consorts, qui sans rien faire et sans risque, gagnez beaucoup d’argent rien qu’avec l’argent de vos clients. Et dire qu’en plus, vous voulez faire payer les chèques et certaines autres prestations. Si vous ne produisez aucune ‘valeur ajoutée’, vous encaissez par contre, d’énormes ‘frais ajoutés’ qui pénalisent toute l’économie !

HONTE à vous aussi les assureurs, Messieurs de Castries, Thierry et autres, de vous accorder des salaires aussi démesurés sur le dos de vos assurés. Parce qu’il faut être clair, si vous gagnez autant d’argent c’est que les coûts de vos assurances sont beaucoup trop élevés. La logique voudrait que les compagnies d’assurances, à l’instar des coopératives, n’aient pas le droit de faire des bénéfices !

HONTE encore à vous tous, P.D.G. des grandes entreprises du CAC 40, et à tous les autres grands patrons d’ailleurs, ayant les mêmes signes distinctifs : un orgueil excessif, une rapacité insatiable et une avidité de puissance, qui risquez pour satisfaire vos dangereuses pulsions, de mettre en péril l’évolution naturelle et pacifique de l’Humanité ! Oui, sans que vous en ayez pleinement conscience, vous risquez pour satisfaire vos ambitions démesurées de mettre en péril toute l’économie planétaire !  



OUI, HONTE
à vous, responsables irresponsables, de vouloir profiter de la mondialisation pour réaliser de juteuses délocalisations, dans le seul but d’accroître toujours plus vos profits !

OUI , HONTE a vous, de penser plus business que noblesse et de privilégier plus le Quotient Intellectuel que le Quotient Emotionnel. Le Q.I. et le Q.E., vous connaissez ?

OUI, HONTE à vous, de vous croire créateurs de richesses, alors qu’au bout de la chaîne de production vous ne créé que des injustices, de la pauvreté et de la misère!

OUI, HONTE à vous, de vouloir, pour gagner toujours plus, inventer « l’esclavage des temps modernes » ; Travailler 40 heures , payées 35  ! Il faut le faire. Quelle indécence !

OUI, HONTE à vous, de commencer, sous prétexte de productivité et de compétitivité, à mettre toute l’économie mondiale sous pression. Plus on produit, plus il faut produire !

« Produire, produire, produire, vous n’avez que ce mot à la bouche ! Vous n’avez pas compris que le problème aujourd’hui, n’est pas de produire plus de richesses, mais de mieux les partager »
La solution serait, après le SMIC, le « Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance », d’instaurer le SMAC, le « Salaire Maximum Autorisé aux Champions » ! ! !       
Voir notre Site à la page :

< www.cerclepep.com/cercle/richesse/fracture.html >

 Raymond  MONEDI
Juillet  2004 


Présentation. Comme j’ai cité certains d’entre vous nominativement, je tiens donc par politesse à me présenter : Je m’appelle Raymond MONEDI et je suis un ancien P.D.G. aujourd’hui à la retraite, qui a pendant quelques années, milité au sein de l’UIMM et du C.N.P.F.. Oh ! bien sûr, pour ma part je n’ai managé qu’une centaine de personnes, mais vous devez savoir qu’à quelques zéros près sur les chiffres des bilans et des feuilles de paye aussi, les qualités, les compétences et les responsabilités d’un Patron sont sensiblement les mêmes ! Mais avec la grande différence que bien souvent, en ce qui vous concerne, l’entreprise ne vous appartient même pas, vous n’en êtes que le locataire ou le gérant, alors que moi, mon entreprise je l’ai créée avec mes mains, avec mes tripes et avec mes sous ! Et petit détail : lorsque j’ai voulu la vendre pour partir à la retraite, j’ai eu le pénible sentiment de vendre mes gars comme du bétail. J’ai décidé alors de céder mon affaire à mon encadrement, à des conditions bien évidemment, très avantageuses,! C’est ainsi que de 100 personnes à mon départ, en 1987, l’effectif est à présent de 350 ! Là est toute ma fierté !

Et vous, à part dans votre portefeuille, où placez-vous votre fierté de meneurs d’Hommes ? Cela me rappelle une très belle citation du Général LYAUTEY, que vous devriez longuement méditer : 

« Dans la vie, il y a deux sortes d’Hommes :
ceux qui comptent et ceux qui entraînent ;
et si les premiers ont quelques victoires,
c’est toujours aux seconds que sourit la gloire ! » 

                                                                               

 

 

 

   

Page suivante

     

 Sommaire     Travail     Richesses     Savoir     Société     Plan du site                    
  Cercle PEP   Contact général     Liste des contacts     News    Cogitodrome    
Documenthèque     Liens 

Cercle PEP 

Références

 Nos références 

-V9-1- 3/04/02
webmaster